Burdi'Color 2017

Ce we c’était la Burdi’color sur le campus.

Vous trouverez toutes mes photos sur ma page FB.  Identifiez vous

Publié par Corine Photo Graphiste sur lundi 8 mai 2017

Black Heart

Exposition collective – Le garage moderne à Bordeaux – 1 & 2 octobre

Je serais présente sur l’évènement. Il y aura la possibilité d’expérimenter mes cordes et d’immortaliser cela par une photo.

Tombeau

Tombeau

Dormir dans un tombeau
Tomber dans l’eau
Se lever dans la lumière
S’élever dans la chaleur
du jour qui naît
Sentir l’énergie de la vie
couler sur son corps
Vibrer au son du bonheur
Résonner
Dans les harmonies du monde
Ne plus en avoir peur

Enregistrer

la vie

 

 

Je suis rouge du sang de la vie
Je suis la lumière qui éclaire la nuit
Je suis le soleil qui réchauffe la vie

 

 

 

Je suis, j’existe.
La vie est mon sang
Mon sang est la vie
Ici,
maintenant et pour toujours
Je suis !

Enregistrer

Mâle et Dictions

Celle qui m’a toujours humiliée
Celle qui m’a toujours dénigrée
Celle qui m’a toujours rabaissée
Celle pour qui je n’ai pas le droit d’exister
Celle qui forte de son droit d’aînesse
Voulait faire de moi sa servante

Je t’ai détestée
Tu m’as haïe

Quand notre père est mort
Elle m’a poignardé
Quand j’ai divorcé
Elle m’a enfoncé

En sa présence
Je n’ai pas le droit
D’exister.

Je me suis toujours rebellé
Je n’ai cessé de la provoquer
Aujourd’hui j’ai acquis
Ce qu’elle n’aura jamais

La liberté

Épouse j’ai été
Mère au foyer j’ai été
Renonçante je suis devenu

Rebelle et Soumise
Je suis

Libre de choisir
Celui qui sera mon Maître et guide
Pour mon plaisir
Pour son plaisir
Pour notre plaisir

Je lui dois ma force

Merci à toi chère ennemie

Pour qui je resterai une moins que rien
Totalement marginale
Et sans intérêt

J’ai renoncé à tout pour renaître

J’ existe

Mâle et Dictions Mâle et Dictions

 

 

« À ma meilleure ennemie » extrait de Mâle et Diction.
En vente sur Book Edition

Pixel

Au fond de mon sac, j’ai retrouvé cette photo que j’avais oubliée. Je ne sais où et quand elle fut prise, témoignage poignant d’un instant passé, Papillon blessé défroissant ses ailes, figé dans l’espace et le temps de mon univers créatif, de nos passions et délire respectif.
Combien l’ont touchée, combien l’ont admirée, combien l’ont désirée, avant de l’oublier. Image éphémère à la gloire fugace fixée dans quelques pixels sur une toile virtuelle.

Pixel
papillon enfers

Pour lire la version de Papillon c’est ici : http://bulledepapillon.canalblog.com/archives/2014/03/23/29503882.html

Papillon - Bijoux

Modèle Papillon - Bijoux Orée Flamm

Volute de fumée
Volute de désir
Qui m’entoure et

m’enveloppe
De plaisir
Sur mon nuage rose
J’ondule et je bascule
Encore plus près de toi

Tes Pensées
si fines et vaporeuses
M’enveloppent et
m’entourent
Glissent sur mon corps
Et tissent ce voile
Protecteur

croquis fusain

croquis fusainEn urgence sans rendez-vous
Telle une toxico, je l’ai supplié
Après quelques minutes d’attente
Il m’a fait entrer.

La porte à peine refermée
qu’il m’ordonna de me dévêtir
Ne garder que mes sous-vêtements
Il m’inspecta de bas en haut

Ses mains parcouraient mon corps
m’enserraient, me manipulaient.
Telle une poupée de chiffon
je m’abandonnais à ses soins

Malgré la douleur
Point de larmes, point de cri
À chacune des pauses,
je me sentais grandie

Enfin, il m’allongea
Se plaça derrière moi
Ses deux mains enserrant
Doucement mon cou

Totalement à sa merci
Je n’offrais aucune résistance
Les yeux clos pour mieux m’abandonner
M’enivrer des effluves présentes

Apaisée, relâchée, détendue
J’en arrivais presque à souhaiter
Que ça ne s’arrête jamais
Cette merveilleuse sensation

Le téléphone sonna
La séance fut levée
Je remis mon collier
Mes vêtements

En retournant bosser, je constatais
qu’une séance d’ostéopathie
demande le même degré d’abandon
qu’une soumise à son Maitre…

l'orage

l'orage

Tourbillon d’énergons,
flux de neutrons
Énergie qui palpite
me transperce
Son flux traverse
mon cœur
mon corps
Fluide brûlant dans mes veines
Je le sens sans peine
Tourner tourbillonner
Me prendre
Le corps tendu
je m’arc-boute
L’orage gronde
en moi
hors de moi
Emprisonné dans un carcan
Libérez moi
libérez ce flux
déchainez moi
l’orage est là
énergie palpitante
énergie brûlante
qui me hante
libérez moi
que je me nourrisse de vous

7d07a157026733890525bb9687e64b8f.........................